REGLEMENT DE LA COUPE DE FRANCE DES ECOLES

Salon Natio­nal de la Bou­lan­ge­rie Pâtis­se­rie
Porte de Ver­sailles, 8–10 mars 2009

1 — But du concours

Le but de ce concours est de :
¢ Mettre en valeur la bou­lan­ge­rie et la pâtis­se­rie arti­sa­nale ;
¢ Sus­ci­ter des voca­tions chez les jeunes et leur per­mettre de valo­ri­ser leurs
com­pé­tences auprès des acteurs éco­no­miques de la filière ;
¢ Sen­si­bi­li­ser les pro­fes­sion­nels à  l’im­por­tance de la for­ma­tion dis­pen­sée par
les centres de for­ma­tion d’ap­pren­tis et les écoles de bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie ;
¢ Valo­ri­ser les éta­blis­se­ments d’en­sei­gne­ment.

2 — Lieu de dérou­le­ment

Le concours se dérou­le­ra pen­dant les 3 jours du Salon Natio­nal de la
Bou­lan­ge­rie Pâtis­se­rie, Porte de Ver­sailles à  Paris.

3 — Par­ti­ci­pants

Le concours est ouvert à  tous les éta­blis­se­ments de for­ma­tion ini­tiale (CAP, BP, BTM¦) en bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie. Les écoles consti­tue­ront une équipe de 3 jeunes en for­ma­tion, dont au moins une fille. Cette équipe sera accom­pa­gnée par un for­ma­teur bou­lan­ger ou pâtis­sier. Un jeune sup­pléant sera dési­gné pour pal­lier à  une éven­tuelle défec­tion de der­nière minute.
Les can­di­dats seront au moins en deuxième année de for­ma­tion. Ils seront âgés au plus de 21 ans au 31 décembre de l’an­née pré­cé­dant le concours.
Les écoles devront faire par­ve­nir un dos­sier d’ins­crip­tion com­plet avant le 31 jan­vier 2009. Les can­di­da­tures seront accep­tées par ordre chro­no­lo­gique de récep­tion des dos­siers d’ins­crip­tion dans la limite de 10 équipes.
Il convient d’at­ti­rer l’at­ten­tion des écoles sur la néces­si­té d’une ins­crip­tion pré­coce pour que les can­di­dats puissent réser­ver, si néces­saire, une nuit d’hô­tel compte tenu de la satu­ra­tion de l’hô­tel­le­rie pari­sienne.

4 — Com­po­si­tion du jury

Le jury sera com­po­sé :
¢ D’un chef d’en­tre­prise ou d’un sala­rié de la bou­lan­ge­rie arti­sa­nale ;
¢ D’un chef d’en­tre­prise ou d’un sala­rié de la pâtis­se­rie arti­sa­nale ;
¢ D’un repré­sen­tant de la Confé­dé­ra­tion de la bou­lan­ge­rie ;
¢ D’un repré­sen­tant de la Confé­dé­ra­tion de la pâtis­se­rie ;
¢ D’un for­ma­teur.
Le Pré­sident du jury sera dési­gné par les orga­ni­sa­teurs du salon.

5 — Nature du sujet

Il com­porte 3 postes :
¢ Bou­lan­ge­rie ;
¢ Vien­noi­se­rie ;
¢ Pâtis­se­rie.

6 — Orga­ni­sa­tion

La durée des épreuves est fixée à  6 heures, du début de la pré­pa­ra­tion à  la fin de la cuis­son du der­nier pro­duit, y com­pris le temps de net­toyage.
La pré­sen­ta­tion des pro­duits n’est pas incluse dans cette durée. De la note finale, seront décomp­tées des péna­li­tés de retard d’un point par tranche de 5 minutes de dépas­se­ment.
Les décors devront être réa­li­sés inté­gra­le­ment pen­dant le concours et non pré­pa­rés à  l’a­vance.

7 — Prise en charge des frais

Les orga­ni­sa­teurs du salon pren­dront en charge les frais de trans­port entre les éta­blis­se­ments de for­ma­tion et la Porte de Ver­sailles sur la base maxi­male du tarif loi­sir SNCF et sous réserve de la pro­duc­tion des jus­ti­fi­ca­tifs.
Selon la période de pas­sage, les orga­ni­sa­teurs pren­dront éga­le­ment en charge une nuit d’hô­tel pré­cé­dant l’é­preuve ou sui­vant l’é­preuve pour les can­di­dats habi­tant à  plus de 50 km de Paris ain­si que le dîner. Cette prise en charge concerne les 3 membres de l’é­quipe et le for­ma­teur les accom­pa­gnant.
Le rem­bour­se­ment de l’hé­ber­ge­ment et de la res­tau­ra­tion se fera sur pro­duc­tion de jus­ti­fi­ca­tifs et pour un mon­tant pla­fon­né à  100€ par per­sonne.
La réser­va­tion des titres de trans­port comme des chambres d’hô­tel seront assu­rés direc­te­ment par les membres de l’é­quipe.

8 — Maté­riel et matières pre­mières

Les matières pre­mières de base sont four­nies et prises en charge par les
orga­ni­sa­teurs du concours selon une liste jointe.
Toute matière pre­mière sup­plé­men­taire devra être appor­tée par les can­di­dats.
Le pesage et le façon­nage sont manuels. La liste des gros équi­pe­ments et du petit maté­riel sera four­nie ulté­rieu­re­ment, après ins­crip­tion de l’é­quipe. Tout petit maté­riel ou acces­soire sup­plé­men­taire devra être appor­té par les can­di­dats.
Les can­di­dats devront appor­ter une tenue pro­fes­sion­nelle com­po­sée d’ :
— une toque
— un tablier
— une veste de tra­vail
— un pan­ta­lon de tra­vail
La publi­ci­té de marque est inter­dite sur les vête­ments pro­fes­sion­nels pen­dant toute la durée du concours.

10 — Nota­tion des épreuves

la fin des épreuves, chaque membre du jury donne une note sur 20 à  chaque poste de fabri­ca­tion.
L’é­ti­que­tage des pro­duits finis est assu­ré par les membres de l’é­quipe.
L’es­pace d’ex­po­si­tion des pro­duits est consti­tué uni­que­ment par un fond et une nappe blanche four­nie par l’or­ga­ni­sa­teur du salon.
Les cri­tères de nota­tion seront les sui­vants :
— Res­pect du nombre de pièces impo­sé
— Res­pect et régu­la­ri­té des poids
— Ori­gi­na­li­té
— Volume
— Aspect
— Goût

Des péna­li­tés sous forme de retrait de points sont appli­quées pour sanc­tion­ner le non-res­pect de la durée du concours ou un défaut d’hy­giène.

Le jury se réunit pour éta­blir les moyennes par poste de fabri­ca­tion et par can­di­dat.
La déli­bé­ra­tion se fait à  l’u­na­ni­mi­té des membres du jury.
En cas de contes­ta­tion ou de désac­cord, le pré­sident du jury a voix
pré­pon­dé­rante.
Les déci­sions du jury sont irré­vo­cables et sans appel.
Les notes ne sont pas com­mu­ni­quées et les membres du jury sont tenus à  la réserve sur le conte­nu des déli­bé­ra­tions.

11 — Pro­cla­ma­tion des résul­tats

Les résul­tats seront pro­cla­més le der­nier jour du salon, soit le Mar­di 10 mars 2009 à  15h00.

12 — Ins­crip­tion et ren­sei­gne­ments

Les res­pon­sables du Salon Natio­nal ont confié l’or­ga­ni­sa­tion du concours au LEMPA.
Les demandes de ren­sei­gne­ments et les dos­siers d’ins­crip­tion sont
donc à  adres­ser au :

Mélaine DUTERTRE
150 Bou­le­vard de l’Eu­rope
BP 1032
76171 ROUEN Cedex 1
Tel. : 02 35 58 17 75
Fax : 02 35 58 17 86
Mail : m.dutertre@lempa.org

13 — Condi­tions à  la par­ti­ci­pa­tion

Les can­di­dats et le for­ma­teur par­ti­ci­pant à  la Coupe de France des Ecoles auto­risent, gra­tui­te­ment et pour une durée illi­mi­tée les orga­ni­sa­teurs et com­man­di­taires du concours, à  uti­li­ser, à  repro­duire par tous pro­cé­dés connus ou incon­nus à  ce jour et à  dif­fu­ser sous quelles que formes que ce soit (publi­ca­tions, expo­si­tion, pro­jec­tion,
Inter­net, pho­to­thèque élec­tro­nique, etc.) leur image.
La par­ti­ci­pa­tion des can­di­dats et du for­ma­teur à  la Coupe de France des Ecoles implique leur accep­ta­tion de l’en­semble des articles du pré­sent règle­ment.