Baptiste de Koning remporte la 17e édition du concours AAINB du meilleur croissant au beurre d’Isigny AOP

Pen­dant deux jours, ces appren­tis bou­lan­gers âgés de moins de 20 ans se sont affron­tés au lycée des Métiers de l’Hôtellerie Res­tau­ra­tion Fran­çois Rabe­lais à Ifs (14) en met­tant à l’honneur cet emblème culi­naire qu’est le croissant.

Ren­dez-vous pri­vi­lé­gié de la bou­lan­ge­rie et du savoir-faire fran­çais, cette 17e édi­tion était par­rai­née par Maxime Fré­dé­ric, chef pâtis­sier de Che­val Blanc Paris et récem­ment élu Meilleur Pâtis­sier de l’année par le Gault & Millau.

Le jury, pré­si­dé par Yann Tabou­rel (MOF 2007 et for­ma­teur en bou­lan­ge­rie), était com­po­sé de pro­fes­sion­nels de la bou­lan­ge­rie, d’organisateurs du concours et de repré­sen­tants de la coopé­ra­tive Isi­gny Sainte-Mère.

Un jury de fou !!!

Un défi double pour les candidats, deux missions les attendaient pour se distinguer et tenter de remporter le concours :

L’épreuve clas­sique, qui consis­tait à réa­li­ser 12 crois­sants au Beurre d’Isigny AOP par­faits… aus­si beaux que bons !

L’épreuve créa­tive, lors de laquelle les élèves devaient revi­si­ter une autre vien­noi­se­rie met­tant en avant leur région, soit par l’utilisation d’une matière pre­mière locale soit par la réin­ter­pré­ta­tion d’une spé­cia­li­té régio­nale répu­tée, en 12 exemplaires.

 

Catégorie du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny AOP

1er : Bap­tiste de Koning élève de l’antenne de for­ma­tion de Cau­dry (59) a rem­por­té l’épreuve clas­sique avec la réa­li­sa­tion de 12 croissants.

2e : Manon Pen­na­neach élève du CFA d’Avignon (84)

3e : Vic­tor Negro élève de l’École Fer­ran­di Paris (75)

 

Catégorie de la Viennoiserie revisitée

Kyl­lian Tetard élève du lycée pro­fes­sion­nel Fran­çois Rabe­lais d’Ifs (14) a rem­por­té l’épreuve créa­tive avec la réa­li­sa­tion de sa vien­noi­se­rie revi­si­tée « La Cara­pomme tressée »

Le podium:

Comment sont départagés les candidats ?

Les prin­ci­paux cri­tères de nota­tion por­taient sur le soin accor­dé à la pré­sen­ta­tion : forme bom­bée et cour­bée, tex­ture crous­tillante et moel­leuse, cou­leur dorée… sans oublier les qua­li­tés gus­ta­tives et l’utilisation des ingré­dients. Pour la vien­noi­se­rie revi­si­tée, l’originalité et le res­pect du thème impo­sé sont la clef de la réussite.

Féli­ci­ta­tions à tous les can­di­dats et mer­ci à tous ceux qui ont oeu­vré pour la réus­site de ce magni­fique concours.

Retour sur le concours en vidéo !!!

Retour haut de page