Dix équipes de dif­fé­rentes régions ont concou­ru sous le contrôle d’un jury com­po­sé de pro­fes­sion­nels et de Meilleurs Ouvriers de France, en pré­sence d’un public très nom­breux qui rem­plis­sait la grande tri­bune ins­tal­lée face aux ate­liers des concurrents.

Chaque équipe était com­po­sée de trois pro­fes­sion­nels bou­lan­gers par­ti­ci­pants dans des trois caté­go­ries Pains, Vien­noi­se­ries et Pièce artistique.

C’est l’é­quipe de l’ile de La Réunion, com­po­sée de Jean Jacob pour le pain, Cham­sou­dine Bas­son pour la vien­noi­se­rie et Nico­las-Julien Auré pour la pièce artis­tique, qui monte sur la plus haute marche du podium. 

De plus, Jean Jacob et Cham­sou­dine Bas­son, pre­miers du clas­se­ment indi­vi­duel de leur caté­go­rie, sont sélec­tion­nés pour for­mer l’é­quipe de France qui par­ti­ci­pe­ra à  la Coupe d’Eu­rope de la Bou­lan­ge­rie qui se dérou­le­ra dans le cadre du salon Ser­bo­tel à  Nantes, du 18 au 21 octobre 2015.
Le 3e can­di­dat de l’é­quipe de France sera Alexandre Lau­main de Rhône-Alpes, clas­sé 1er , dans la caté­go­rie Pièce Artis­tique. Jean Jacob rem­porte aus­si le prix spé­cial Pain bio­lo­gique et Alexandre Boden­nec (Bre­tagne), le prix spé­cial Vien­noi­se­rie cho­co­la­tée Valrhona.

La céré­mo­nie de remise des prix s’est dérou­lée en pré­sence de Carole Del­ga, Secré­taire d’é­tat char­gée du Com­merce, de l’Ar­ti­sa­nat, de la Consom­ma­tion et de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire, du pré­sident de la Confé­dé­ra­tion natio­nale de la Bou­lan­ge­rie Jean-Pierre Crou­zet et de Bru­no Cabut, pré­sident des Bou­lan­gers de Rhône-Alpes.

« Aunis »

L’ÉQUIPE DE LA ‰UNION

Jean Jacob concour­rait dans la caté­go­rie Pain. À 27 ans, titu­laire du BEP pâtis­sier, du CAP bou­lan­ger, de la Men­tion Com­plé­men­taire pâtis­se­rie et du BP bou­lan­ger, il est chef bou­lan­ger à  l’à¯le aux Pains, la bou­lan­ge­rie de Sébas­tien For­get à  La Plaine Saint Paul. Il a obte­nu ses diplômes au CFA d’An­gers, région d’origine.

Cham­sou­dine Bas­son concou­rait dans la caté­go­rie vien­noi­se­rie Titu­laire du CAP bou­lan­ger et du CAP pâtis­sier, il a fait son appren­tis­sage d’a­bord Chez Stel­la Trai­teur puis à  la Case à  Pain Il a tra­vaillé 3 ans en métro­pole puis il est reve­nu à  La Réunion. âgé de 31 ans, il est Chef Bou­lan­ger à  la bou­lan­ge­rie de Fran­çois Leclerc, O Délices de Para­dis à  St Pierre.

Nico­las-Julien Auré par­ti­ci­pait dans la caté­go­rie pièce artis­tique Il est titu­laire du CAP/BEP et du BP en bou­lan­ge­rie. A 31 ans, après une expé­rience de 10 ans comme sala­rié, et actuel­le­ment chef bou­lan­ger à  la pâtis­se­rie de Fré­dé­ric Del­sart, le Lys sucré à  St Denis, il envi­sage de se mettre à  son compte.
Sou­te­nue par Yvon Fori­cher, meu­nier à  La Réunion, l’é­quipe lau­réate de cette Coupe de France s’est entraî­née sous la baguette du Meilleur Ouvrier de France Sébas­tien Chevalier.

www.lesnouvellesdelaboulangerie.fr