Matotea Vehiatua et Tauhiti Cheung Sen représenteront la Polynésie au concours national du meilleur croissant

 

 

Mato­tea Vehia­tua et Tau­hi­ti Cheung Sen sont les deux appren­tis bou­lan­gers du lycée hôte­lier qui repré­sen­te­ront la Poly­né­sie fran­çaise à la finale natio­nale du Concours du meilleur crois­sant au beurre d’I­si­gny AOP, qui se tien­dra les 5 et 6 mai pro­chains en Normandie.

 

La sélec­tion régio­nale Poly­né­sie fran­çaise pour le 15e concours du meilleur crois­sant au beurre d’Isigny AOP s’est tenue mer­cre­di au lycée hôte­lier de Punaauia sous la hou­lette de Bru­no BRETEAU ensei­gnant en boulangerie.

À l’issue de cette jour­née, deux fina­listes ont été qua­li­fiés par­mi 18 élèves appren­tis bou­lan­gers, âgés de moins de 20 ans : Mato­tea Vehia­tua, qui a obte­nu le 1er prix, et Tau­hi­ti Cheung Sen, qui a eu le 2e prix.

Pour séduire le jury, les appren­tis bou­lan­gers ont été notés sur 3 cri­tères :
– l’exploitation des atouts du beurre d’Isigny A.O.P. ;
– le soin appor­té à la pré­sen­ta­tion des crois­sants (forme, tex­ture, cou­leur…) ;
– les qua­li­tés gus­ta­tives des crois­sants réalisés.

Les deux gagnants de cette sélec­tion régio­nale vont par­ti­ci­per à la finale natio­nale qui se dérou­le­ra les 5 et 6 mai pro­chains à Ifs, en Nor­man­die, au Lycée Fran­çois Rabe­lais, où une nou­velle épreuve les attendra.

Ils réa­li­se­ront à nou­veau 12 crois­sants au beurre d’Isigny A.O.P., mais devront aus­si confec­tion­ner une vien­noi­se­rie revisitée !

Cette année, la finale natio­nale sera par­rai­née par Oli­vier Magne, Meilleur Ouvrier de France 2015. Pro­fes­seur de bou­lan­ge­rie pen­dant plu­sieurs années à l’INPB (Ins­ti­tut Natio­nal de la Bou­lan­ge­rie Pâtis­se­rie) de Rouen, il est aujourd’hui consul­tant en bou­lan­ge­rie et pro­pose ses créa­tions dans les deux bou­lan­ge­ries Farine & O, à Paris.

Par­ti­ci­per et rem­por­ter ce concours est un vrai plus pour le can­di­dat et lui apporte une véri­table recon­nais­sance par ses pairs. Le lau­réat de la finale régio­nale rem­por­te­ra un stage de for­ma­tion professionnelle.

Source : Vaia­na Har­gous