La sélection régionale Grand Est du Concours du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P.

La sélection régionale Grand Est du Concours du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P. s’est déroulée le mercredi 9 mars 2022 au CFA Pôle des Métiers d’Epinal (88).

Façon­né, bom­bé, légè­re­ment cour­bé, doré et brillant, avec une mie alvéo­lée déli­ca­te­ment par­fu­mée et fon­dante tout en pré­sen­tant un feuille­tage léger et cra­quant, au bon goût de beurre. C’est le défi lan­cé dans le cadre du Concours du Meilleur Crois­sant au Beurre d’I­si­gny A.O.P à de jeunes appren­tis bou­lan­gers en for­ma­tion âgés de moins de 20 ans.

Ce concours, créé en 2006 par la Coopé­ra­tive Isi­gny Sainte-Mère et l’As­so­cia­tion Natio­nale des Pro­fes­seurs de Bou­lan­ge­rie (AAINB) s’ins­crit dans l’i­dée de per­pé­tuer le savoir-faire et la trans­mis­sion du patri­moine bou­lan­ger fran­çais. Chaque année des futurs bou­lan­gers de toute la France y par­ti­cipent. Pour cer­tains, le concours s’a­vère être un véri­table trem­plin per­met­tant de se démar­quer dans la profession.

Lors de la sélec­tion régio­nale Grand Est le 9 mars 2022 qui se dérou­lait au CFA Pôle des Métiers d’E­pi­nal, ce sont 13 can­di­dats appren­tis bou­lan­gers, âgés de moins 20 ans qui ont eu pour mis­sion de réa­li­ser 24 crois­sants « plus-que-par­faits » aus­si bons que beaux. Par­mi eux, deux can­di­dats ont été qua­li­fiés pour concou­rir à la finale natio­nale du concours qui se tien­dra les 17 et 18 mai 2022 à Ifs (14) en Nor­man­die, où ils repré­sen­te­ront le Grand Est.

Deux Lor­rains qui ont convain­cu le jury, il s’a­git de Rafael Ast du CFA de For­bach (57) arr­vé pre­mier sui­vi de Enzo Rerolle du CEPAL Nan­cy Laxou (54). 

Les deux can­di­dats sélec­tion­nés pour­sui­vront l’a­ven­ture, au mois de mai, lors de la finale natio­nale des 17 et 18 mai à Ifs (14) en Nor­man­die, sous la hou­lette de Maxime Fré­dé­ric, Chef Pâtis­sier de Che­val Blanc (Paris) et récem­ment élu Meilleur Pâtis­sier de l’an­née du Gault & Millau.

Pour cette nou­velle étape du concours un nou­veau défi atten­dra les par­ti­ci­pants avec deux épreuves au lieu d’une. Les can­di­dats devront donc d’a­bord confec­tion­ner 12 crois­sants puis une vien­noi­se­rie revi­si­tée, en 12 exem­plaires, selon un thème impo­sé. Aux côtés de Maxime Fré­dé­ric, le jury qui éva­lue­ra les par­ti­ci­pants sera consti­tué de pro­fes­sion­nels recon­nus de la bou­lan­ge­rie, de Meilleurs Ouvriers de France, d’or­ga­ni­sa­teurs du concours et de repré­sen­tants de la Coopé­ra­tive Isi­gny Sainte-Mère.

Sources : ici-c-nancy.fr

Retour haut de page