Les dépu­tés ont approu­vé, dans la nuit de jeu­di 2 à  ven­dre­di 3 février 2006, la mise en place d’un sys­tème d’ap­pren­tis­sage à  par­tir de 14 ans pré­vu dans le pro­jet de loi sur l’é­ga­li­té des chances.

La “for­ma­tion d’ap­pren­ti junior” com­pren­dra deux phases :
— “l’ap­pren­tis­sage junior ini­tial” avec ini­tia­tion aux métiers à  par­tir de 14 ans
— “l’ap­pren­tis­sage junior confir­mé” avec un contrat d’ap­pren­tis­sage à  par­tir de 15 ans.

Le texte offre aux appren­tis la pos­si­bi­li­té d’in­ter­rompre leur for­ma­tion et de réin­té­grer le col­lège. Les dépu­tés ont adop­té un amen­de­ment de la com­mis­sion des affaires cultu­relles, ins­tau­rant un tuto­rat char­gé du sui­vi de l’é­lève en appren­tis­sage.